{{prefix}}Maison du Whisky
{{prefix}}Maison du Whisky

Japanese whiskies

|
0 items

Une histoire aux racines profondes

Bien que le whisky japonais à désormais une notoriété internationale, il a fallu attendre les années 2000 pour que la vague déferle sur l’Europe. Cependant le whisky japonais est bien plus ancien avec une première distillerie japonaise en 1923. Jusque dans les années 2000 une quinzaine de distilleries vont voir le jour dont la majorité vont être produit par deux groupes : le géant Suntory, propriétaire des distilleries Yamazaki, Hakushu et Chita, créateur du célèbre blend Hibiki ; et le groupe Nikka, propriétaire des distilleries Yoichi et Miyagikyo qui sont à la source de la quintessence du blend nippon, le blend From the Barrel. D’autres vont quant à elle rentrer dans la légende en fermant juste avant les années 2000 tel que la mythique Karuizawa, la vénérables Hanyu ou encore Kawasaki.

Le début des années 2000 va marquer le début de l’aventure à l’internationale avec la culture asiatique qui rayonne en Europe via la gastronomie, le cinéma, la littérature et donc son whisky.

En quelques années, le Japon est passé du statut de "jeune espoir" à celui de pays producteur de whisky à part entière ; devenant ainsi un pays phare de ce spiritueux, au même titre que l’Ecosse, l’Irlande ou les Etats-Unis.

 

La Nouvelle Vague

Avec la forte demande qui plane sur le whisky japonais, les petites distilleries vont se développer rapidement et certaines vont même initier ce mouvement avec notamment Ichiro Akuto à la tête de Chichibu. Devenu l’icône de toute une génération, de nombreuses distilleries vont voir le jour avec pas moins de 25 ouvertures entre 2007 et 2020. On peut compter parmi elles des distilleries ayant déjà un nom dans le milieu avec Mars, qui réouvre sa distillerie de Shinshu en 2011 et lance Tsunuki en 2016 mais aussi des nouveaux venus. On peut citer Nagahama et sa production extrêmement confidentielle, Yuza qui s’inscrit dans la lignée de Chichibu, Akkeshi sur Hokkaido avec une tourbe locale, Kanosuke ou encore Tan Cho.

Une quinzaine de distilleries sont en construction depuis 2020 et laisse présager une diversité de plus en plus forte au pays du soleil levant. Il faut cependant rappeler que les volumes produits restent très faibles pour ces jeunes distilleries, certaines ne produisant que 5000L par an, soit 6 fois moins que la plus petite distillerie de whisky en Ecosse. 

 

Un pays reconnu pour ses Single Malt et adulé pour ses Blends

L’année 2001 marque une étape avec le titre de « Best of the Best » organisé par la revue britannique Whisky Magazine. Nikka Single Cask Yoichi 10 ans, et le Suntory Hibiki 21 ans sont tous deux respectivement premier et deuxième, ouvrant ainsi la voie à une longue tradition de médailles que l’on va voir aux World Whiskies Awards avec plus de 35 victoires en 20 ans ! Les Ichiro's Malt, Akkeshi et Taketsuru ont à eux trois 

Bien que les premiers whiskies japonais datent des années 20, on parle d’assemblages de whiskies de plusieurs distilleries et non d’un whisky fait par une seule distillerie et encore moins d’un single malt. Les premiers éditions de single malt datent des années 80 soit 60 ans après l’ouverture de la première distillerie et met ainsi en lumière le travail d'assemblage qui est à la base du whisky japonais et rend ansi ses lettres de noblesse à cette catégorie. Ce travail est d'ailleurs reconnu dans les grandes compétitions car sur les 35 médailles aux World Whiskies Awards, 25 sont soit des blend ou des blended malt !

 

  • Greatest choice

    Greatest choice

    +4000 items

    650 brands

  • Free delivery

    Free delivery

    From 130€ in France mainland

  • Safe packaging

    Safe packaging

    protected package

    ultra-resistant wrapping

  • Customer satisfaction

    Customer satisfaction

    9.6/10

    over the past 6 months

Alcohol abuse is dangerous for health. Drink responsibly.