Essentiels
Pour aller plus loin

QUE LIRE SUR L’ÉTIQUETTE D’UN WHISKY ?

L’étiquette d’un whisky contient de nombreuses informations, et doit vous permettre de faire le meilleur choix au moment de l’achat : nom de la marque, âge degré d’alcool…

Pour pouvoir utiliser le nom « whisky », les producteurs doivent le laisser vieillir pendant 3 ans au moins en fût. Vous ne trouverez donc pas plus jeune. Dans le cas d’un blended whisky, la mention d’’âge présente sur l’étiquette correspond à l’âge du plus jeune whisky utilisé dans la composition : une bouteille « 15 ans d’âge » peut donc contenir des whiskies de 17 comme de 21 ans d’âge. Quant au degré d’alcool, si 40% constitue le minimum, un whisky peut afficher jusqu’à 60% s’il porte la mention cask strenght (« brut de fût ») signifiant qu’il a été embouteillé sans dilution.

Les dénominations garantissent quant à elles l’origine du whisky : seuls les whiskies nés, distillés vieillis et embouteillés en Écosse peuvent prétendre à la mention « Scotch Whisky ».

Pour les single malts, le nom de la marque correspond généralement à celui de la distillerie, et l’on retrouve parfois sur l’étiquette la région (Highlands, Speyside, Islay… pour l’Écosse) ainsi que les dates de distillation et/ou de mise en bouteille.

Les informations sont encore plus exhaustives pour les single cask, ou les bouteilles de négociants dont les séries, très limitées, sont numérotées. Les étiquettes indiquent alors souvent le type de fût utilisé pour le vieillissement et son numéro.

  • Le plus grand choix

    Le plus grand choix

    +4000 références

    650 marques

  • Livraison offerte

    Livraison offerte

    dès 130€ en France metropolitaine

  • Emballage sécurisé

    Emballage sécurisé

    colis protégé

    emballage ultra resistant

  • Satisfaction clients

    Satisfaction clients

    9.6/10

    sur les 6 derniers mois

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.