CHICHIBU 2012 Refill Hanyu Cask

Japanese Single Malt – 61.5%, 70cl
Single Cask #2085 – Refill Hanyu Cask
Edition limitée à 336 bouteilles
Une exclusivité LMDW

Produit à partir de la variété d’orge « optic », le premier Chichibu tourbé a été distillé en juin-juillet 2009 et embouteillé en novembre 2009. Là aussi, ce fut un coup de maître réussi par Ichiro Akuto. Que ce soit au nez ou bien en bouche, cette nouvelle version particulièrement lumineuse met en évidence une tourbe omniprésente. Débordante de charme et de naturel, elle se nourrit des autres composants olfactifs et gustatifs afin d’étoffer les nombreuses facettes de sa personnalité. Faisant preuve d’une minéralité à fleur de peau, elle nous laisse admirer une palette chromatique qui alterne entre le gris ardoise et le jaune vif.

Couleur : or vif.

UGS : 45 Catégories : , , , , ,

Description

riche, profond. Une tourbe à la fois intense et fleurie (pissenlit, pâquerette) ainsi qu’une fumée dense (feu de cheminée) s’accaparent un premier nez par ailleurs gourmand (flan à la vanille, tarte normande). À l’aération, des notes médicinales (baume, huile de ricin, grésil), chocolatées, herbacées (foin coupé), maltées et herbacées (sauge, sarriette) accentuent encore la sensation de plénitude et de puissance. Plus tard, quelques agrumes (pamplemousse, citron) et des arômes sublimes de tilleul en fleur ajoutent une dimension onirique à la palette aromatique.

élégante, pleine. Immédiatement, la même tourbe fleurie inonde le palais. Son caractère huileux et suave est tout simplement jubilatoire. Gourmande, l’attaque en bouche évoque également une tarte aux citrons meringuée. En milieu de bouche, la fumée d’un Havane racé parcourt les parois du palais. Ensuite, de la vanille, de la fleur de sel et du poivre noir procurent énormément de douceur et de tonus à une arrière-bouche d’une grande complexité.

longue, équilibrée. En entame de finale, l’orge maltée et la tourbe rivalisent d’intensité. Il est à noter que le tempérament salin et épicé de la palette gustative a fortement gagné en intensité. Au fur et à mesure, de la badiane, des clous de girofle et des noix muscade s’en donnent à cœur joie pour prolonger à l’infini la toute fin de bouche. La rétro-olfaction est végétale (gentiane, verveine), cendrée, lactique (amande, crème fraîche) et terreuse. Le verre vide nous fait pénétrer à l’intérieur d’un kiln tant il est fumé (haddock, lard).

Acheter