Masataka & Rita Taketsuru

Nikka Whisky, L'Histoire

MASATAKA TAKETSURU, LE PÈRE DU WHISKY JAPONAIS

Le 2 juillet 1934, Masataka Taketsuru fondait la maison Nikka avec l’inauguration de la distillerie Yoichi sur l’île japonaise de Hokkaido. Depuis, 80 années se sont écoulées : 80 années de recherche, de savoir-faire, de passion et de créativité.

En 1918, Masataka Taketsuru, fils d’une famille de producteurs de saké est recruté par la société Settsu Shuzo pour produire le premier whisky japonais. Chimiste de formation, le jeune homme décide de partir en Écosse, afin d’y découvrir les secrets de fabrication du whisky. Quelques mois après son arrivée, Taketsuru rencontre Rita Cowan dont il tombe amoureux. Rita deviendra son épouse mais aussi sa muse.

Deux ans plus tard, le couple rentre au Japon. En 1922, Settsu Shuzo , son employeur, fait faillite à la suite du crash boursier. Taketsuru rejoint alors le groupe Kotobukiya, géant de la bière nipponne, rebaptisé plus tard Suntory, pour lequel il construit la première distillerie japonaise de whisky en 1924.

Quelques années plus tard, RITA, sa plus grande inspiratrice l’encourage à réaliser son rêve : construire sa propre distillerie.

Masataka Taketsuru
yoishi whisky japan

LE NORD DU JAPON

C’est sur l’île septentrionale d’Hokkaido que Taketsuru trouve le site idéal afin de construire Yoichi, une distillerie bâtie dans le respect des traditions écossaises. Pour sa première distillerie, Masataka Taketsuru recherchait des conditions se rapprochant de celles de l’Ecosse, là où il avait lui-même tout appris.

YOICHI voit le jour en 1934, dans la petite ville éponyme située en bord de mer, au climat rude et humide. La distillerie se trouve à 50km à l’ouest de la ville de Sapporo connue pour son Festival des neiges et site des Jeux Olympiques d’hiver en 1972. Au débuts, les tourbières locales étaient à l’origine des notes fumées du Yoichi, alors que l’air marin laisse son empreinte sur des whiskies à fort tempérament.

NIKKA EST NÉ

A la veille de la seconde guerre mondiale, Masataka Taketsuru crée la société Dai Nippon Kaju, signifiant « la grande fabrique de jus japonais ». En effet, pendant les 8 premières années de fonctionnement, alors que les spiritueux vieillissaient en fûts de chêne, une activité est mise en place autour des jus de fruits à base des pommes locales de Hokkaido. Il adopte définitivement le nom de Nikka Whisky en 1952, diminutif de NIppon et KAju. Son succès croissant lui permet d’établir une seconde distillerie en 1969 à Miyagikyo sur l’île d’Honshu.

alambics whisky
miyagikyo whisky

LA NATURE PRÉSERVÉE

Le climat rude de Yoichi contraste avec les collines et forêts paisibles de la région de Miyagi, reconnue pour son air pur, mais surtout son eau cristalline qui a finalement séduit Taketsuru après trois années de recherche. C’est ici qu’il fonda la distillerie MIYAGIKYO en 1969, en plein cœur de cet environnement naturel paradisiaque, d’où le whisky tire sa douceur, son élégance et sa pureté.

TRADITION ET INNOVATION

Reconnu comme le père du whisky japonais, Taketsuru était un aventurier, un pionnier qui a eu le courage et la volonté de lancer une nouvelle tradition du whisky au Japon avec l’amour et le soutien de Rita, son épouse écossaise.

Les maîtres assembleurs de Nikka ont hérité de cette passion et s’en inspirent pour continuer d’innover, tout en respectant le rêve du fondateur d’élaborer des whiskies authentiques qui plairaient au plus grand nombre. Ainsi, Nikka propose aujourd’hui une diversité inégalable de whiskies et se réinvente sans cesse pour ravir chaque amateur.

miyagikyo whisky

Veuillez patienter...

Produit Ajouté au Panier !
{{var product.name}}
Vous aimerez aussi
Continuez vos achats
Régler mes achats