g&m.wrkshppsd2

Workshop : Gordon & MacPhail revient à La Maison du Whisky

Ceux qui avaient eu la chance d’assister au Workshop Gordon & MacPhail en septembre dernier avaient déjà eu l’occasion de (re)découvrir certaines références de Connoisseurs Choice, la gamme phare du négociant, en compagnie de Juliette Buchan.

Ce samedi, ce ne sont pas moins de douze embouteillages Connoisseurs Choice que la responsable régionale de la marque revient nous proposer à la dégustation.

Au programme :

Caol Ila 2003Capture d’écran 2016-07-04 à 17.11.03

Royal Brackla 1998

Glen Spey 2004

Blair Athol 2006

Strathmill 2002

Ledaig 2000

Balmenach 2006

Bladnoch 1993

Teaninich 2008

Aberfeldy 1999

Glen Keith 1997

Glencadam 1991

3 questions à Juliette Buchan pour aborder ce Workshop :

LMDW : S’il est naturel qu’un whisky officiel ait sa « patte », c’est évidemment plus rare chez un négociant. Pourtant, on reconnait une touche Gordon & MacPhail. Comment la décririez-vous ?

Juliette Buchan : Pour moi la touche Gordon and Macphail c’est ce savoir faire unique d’associer le distillat propre à chaque distillerie a un type de fut approprié et une longueur de vieillissement adaptée. L’art de l’élevage est de conserver les caractéristiques propres a chaque distillerie et de les mettre en valeur , non de les camoufler par l’influence du fût.

La maitrise du fût est primordiale chez Gordon and Macphail. Là ou d’autres mettent simplement le whisky en bouteille, G&M se charge également de sa maturation et chaque fut qu’ils choisissent – que ce soit ancien fût de bourbon ou de sherry, chêne américain ou chêne européen, Barrel ou Butt – a un destin qui lui est propre.

gordon&macphail-boutique-historique

LMDW : Ce samedi, à La Maison du Whisky, vous nous présenterez des références de la gamme Connoisseur’s Choice. Quelle est la particularité de cette gamme ?

Juliette Buchan : Cette gamme a été créée au milieu des années 60 par George Urquhart, seconde génération de la famille Urquhart, propriétaire de Gordon and MacPhail et précurseur dans le milieu des single malts. L’idée était de regrouper sous une même gamme des distilleries peu connues et de les faire valoir a leur juste valeur en tant que Single malt. La majorité des distilleries a cette époque produisaient pour l’industrie du blend.

C’était également la première fois qu’un single malt était embouteillé sous un millésime plutôt qu’une mention d’âge, s’adressant ainsi à un public de Connaisseurs !

Aujourd’hui cette gamme regroupe des whiskies de 21 ans maximum, sans addition de caramel ni filtrage a froid.

gordon&macphail-chai08

LMDW : Si on ne devait déguster que trois produits dans la liste des références, quel parcours de dégustation nous conseilleriez-vous & pourquoi ?

Juliette Buchan : Pour commencer choisissez un whisky léger vieilli en fut de bourbon tel que Strathmill 2002 ou Glencadam 1991 qui donnent de belles notes de vanille, puis un whisky plus fruité tel que le Glen Keith 1997 en fut de Sherry de premier remplissage , Aberfeldy 1999 ou encore Blair Atholl 2005. Pour finir un Ledaig 2000 ou un Caol ila 2003 avec leur notes tourbées.

… Mais si j’étais vous je profiterais de cette belle occasion pour déguster les références de distilleries peu connues.

Il y a de vrais joyaux dans cette gamme et c’est a vous de les découvrir !

Capture d’écran 2016-07-04 à 17.31.28

Nous vous attendons donc pour ce nouveau Workshop, le samedi 9 juillet à La Maison du Whisky, 20 rue d’Anjou, Paris 8ème entre 13h & 19h ! Entrée libre.