Choco Whisky 3

Quel chocolat pour quel whisky ? L’accord parfait

Le chocolat, ce bijou sucré indissociable de Noël, semble peut être pour certains incompatible avec le whisky ? Tout juste parent d’une deuxième magnifique boutique dans le 7ème arrondissement de Paris, le célèbre fondeur en chocolat Jacques Génin nous fait pourtant la démonstration irrécusable de leur complémentarité !

Jacques Génin en pleine analyse sensorielle du Nikka Coffey Malt

Jacques Génin en pleine analyse sensorielle du Nikka Coffey Malt

Trouver l’accord parfait chocolat & whisky nécessite de suivre ce petit protocole :

  1. Confronter les visions de deux grands amateurs de belles saveurs : Salvatore Mannino, expert whisky et Jacques Génin, fondeur en chocolat et ex Chef autodidacte.
  2. S’imprégner du whisky en prenant le temps de le déguster. Souvenez-vous de l’humoristique (et non moins sérieuse) leçon de dégustation de Salvatore ? Les mots viennent petit à petit. Si certaines saveurs sautent aux yeux, d’autres nécessitent de faire appel à de vieux souvenirs olfactifs enfouis… « Je l’ai sur le bout de la langue ».
  3. Proposer des accords. Concrètement, Jacques nous écoute, discute et s’absente quelques minutes en quête de celui ou celle qui s’associera parfaitement avec le whisky dégusté. Toujours d’une efficacité redoutable !
  4. C’est ici l’étape cruciale du protocole, que l’on pourrait appeler le « coup de foudre ». Vous dégustez votre chocolat en le gardant longtemps en bouche. Puis, vous prenez une gorgée de whisky. A cet instant précis, vous savez si les atouts de l’un se combinent avec ceux de l’autre. La plus grande attention est requise pour sentir si « la magie opère ».
Les 3 whiskies sélectionnés pour l'expérience

Les 3 whiskies sélectionnés pour l’expérience

Le protocole a pu être mis en pratique avec 3 incontournables de La Maison du Whisky. Première expérience avec un whisky tourbé de l’île d’Islay, le Caol Ila 2006 de chez Gordon & MacPhail. Bien que très vif au premier abord, ce single malt aux traits incontestablement fumés dévoile une tourbe médicinale très élégante. Jacques tente de renforcer son côté réglissé avec son chocolat Bâton de Réglisse. Le gras de la tourbe et celui du chocolat se répondent. Mais c’est finalement un autre essai avec le chocolat Basilic qui remporte les suffrages. Les saveurs herbacées et terreuses de l’aromate s’accordent parfaitement avec le Caol Ila.

A gauche, le chocolat Batôn de Réglisse ; à droite le chocolat Basilic

Caol Ila 2006 entouré du chocolat Bâton de Réglisse (à gauche) et du chocolat Basilic (à droite)

« Toutes les herbes à caractère camphré – la menthe, l’estragon, le cerfeuil et j’en passe – marcheront toujours très bien sur un Islay » conseille Jacques. La couverture en chocolat noir de Madagascar 71% apporte quant à elle une belle amertume et des notes de fruits rouges qui sont tout à fait compatibles avec l’acidité du whisky.

Elijah Craig 12 ans et le chocolat à l'Orange

Elijah Craig 12 ans et le chocolat à l’Orange

C’est le constat que nous faisons aussi avec la deuxième expérience, où le chocolat noir apporte cette amertume délicate ! Elijah Craig 12 ans fait preuve d’une grande richesse aromatique. Salvatore y détecte notamment de la mandarine, une tisane au tilleul et de la noix de coco, tandis que Jacques débarque avec son chocolat à l’Orange. Du premier coup ! La fraîcheur de l’orange s’entend parfaitement avec ce straight bourbon du Kentucky d’une complexité remarquable.

Nikka Coffey Malt et le chocolat Café

Nikka Coffey Malt entouré du chocolat Caramel (à gauche) et du chocolat Café (à droite)

Pour le dernier accord chocolat & whisky, nous avons choisi le très gourmand Nikka Coffey Malt élaboré au cœur des plaines japonaises de Miyagikyo. Les racines italiennes de Salvatore s’expriment sans retenue : « vous avez là un panettone liquide » ! Cette fois-ci le chocolat Café exalte les arômes pâtissiers du japonais pour le rendre presque « rhum ». Une alliance pour le moins inattendue, qui permet de découvrir Nikka Coffey Malt sous un jour nouveau.

Les autres douceurs de la saison signées Jacques Génin

Les autres douceurs de la saison signées Jacques Génin

Faites le plein de chocolats d’exception et autres gourmandises de Noël (la pâte de fruits Navet est absolument incontournable !) dans l’une des boutiques de Jacques Génin : l’historique au 133 rue de Turenne ou la fraîchement ouverte au 27 rue de Varenne. Quant aux whiskies, profitez des ouvertures dominicales exceptionnelles de nos boutiques.