unnamed1

From Tokyo to Whisky Live Paris

Le Whisky Live 2016 verra ouvrir toute une rue éphémère : la Cocktail Street. Dans cette rue, une quinzaine de bars à cocktails côtoiera autant de stands de food. & au fond de cette rue, Le Trench. Bar de Tokyo reconstitué à échelle réelle !

Son bar tender, Rogerio Igarashi Vaz, s’est confié à nous.

 

Rogerio Agarashi Vae

LMDW : Pourriez-vous nous parler de votre carrière, et de vos débuts ?

Rogerio Igarashi : J’ai été serveur pendant près de 15 ans, et j’ai acquis toute mon expérience à Tokyo. Le premier bar dans lequel j’ai travaillé était un bar à tequila. Je me souviens que j’ai dû y préparer des milliers de Margaritas avant que le chef me donne enfin son feu vert pour aller au contact les clients. J’ai attendu six mois pour servir mon premier cocktail ! Par la suite, en 2002, j’ai travaillé pour le bar Tram, où j’ai appris les secrets du métier de bar tender. La préparation, mais surtout le service au client qui me tenait tant à coeur. Ce moment a marqué le départ de mon aventure à Tokyo : nous voulions faire découvrir de nouvelles saveurs à la clientèle japonaise. En 2010, nous avons ouvert le bar Trench, spécialisé dans les cocktails classiques et modernes, principalement autour de  l’absinthe & de liqueurs de plantes.

LMDW : Comment décririez-vous le Trench en quelques mots ?

R.I. : Notre concept de base est de servir des expression d’excellente qualité, dans un lieu et une ambiance intimiste. Tout le charme du TRENCH tient dans son ambivalence de caractère, à la fois cosy et chic, à l’image de l’alcool, qui peut être à la fois un remède et un poison. Le TRENCH est situé dans une rue proche de la gare, tout en restant difficile à dénicher. Un bar local, mais à l’ambiance très cosmopolite, un établissement qui dénote par son mélange de styles : un service précis et attentionné typiquement japonais, avec un cachet très occidental et créatif.

LMDW : Quels spiritueux aimez-vous utiliser dans vos cocktails, et pourquoi ?

R.I. : Nous changeons notre carte quatre fois par an, et à chaque fois, nous essayons d’y inclure un spiritueux peu connu au Japon. Par exemple, nous avons récemment incorporé les cachaças, piscos, ou liqueurs amères. Notre carte de cocktails est très détaillée & donne de nombreuses informations sur les spiritueux utilisés, afin que nos clients puissent toujours apprendre quelque chose. Depuis peu, nous utilisons du Rye Whisky. C’est un grand classique, mais nous avons  redécouvert récemment son caractère unique & sa saveur qui rappelle presque le pain au levain.

LMDW : Comment avez-vous élaboré la carte des cocktails de la « Cocktail Street » ? Avez-vous des informations exclusives à nous révéler ?

R.I. : Pour cette carte, nous avons sélectionné les cocktails les plus iconiques du Trench. De notre carte actuelle, & même les best seller de nos anciennes cartes ! De cette manière, le public aura accès au meilleur du Trench depuis qu’il a été ouvert ! Nous avons aussi créé un cocktail pour l’occasion : le « Don Juan Tenorio »: un mélange de whisky Nikka from the Barrel, de xérès Amontillado, de sirop de pamplemousse rose, de Gran Classico et d’amers créoles. Une concoction douce-amère qui devrait être appréciée par les amateurs.

LMDW : Vos origines brésiliennes ont-elles eu une influence ou un rôle dans l’élaboration de ces cocktails ?

R.I. : C’est certain ! Au Brésil, toutes les occasions sont bonnes pour siroter des Caipirinhas. Donc dès que j’en ai l’occasion, j’essaie d’incorporer un peu de cachaça brésilienne dans mes cocktails ! Par exemple, la Caipirinha relève admirablement l’absinthe d’une touche de fraîcheur. L’une de mes recettes préférées pour l’hiver est la Cachaça Martinez, à base de cachaça, de vermouth doux, de liqueur de marasquin et de liqueur amère de chocolat.

LMDW : Selon vous, quelles sont les tendances à venir dans les créations de cocktails, quels spiritueux sont en vogue ?

R.I. : Actuellement, le gin est très en vogue à l’international, mais aussi le mezcal, la cachaça, ou le rhum. Mais je crois que dans les mois à venir, le whisky va encore gagner en popularité, en cocktail comme pur. D’ailleurs, dans les pays qui n’avaient jusqu’à présent pas de culture du whisky, on remarque actuellement que la dégustation et même la distillation du whisky se développe : c’est le cas notamment en Thaïlande, en Chine, au Pérou ou encore au Brésil. Cet engouement va entraîner une démocratisation des cocktails à base de whisky dans le monde entier, et les prix seront plus abordables.

__

Seul le Trench, bar intimiste et posé, est contraint de limiter ses places pour une expérience optimale. Vous pourrez réserver votre place au comptoir du Trench pour un créneau d’une demi-heure en réservant ici. Un cocktail au choix sur place. 

Réservation sur : http://www.cocktailstreet.fr/bar-trench/