monkey-47-distillery_02B

Au cœur du gin

Au cœur même de la production du gin se trouve une baie de couleur bleu-vert, fruit d’un buisson appelé genus juniperus, le genièvre. Si le genièvre occupe le devant de la scène du gin, la majorité des producteurs ont pour second choix, les graines de coriandre. Mais dans l’absolu, aucune limite n’est posée quant au choix des herbes, aromates et épices. De l’assemblage en des proportions bien établies de ces matières premières dépend le caractère final du gin. Mais la qualité ou la complexité d’un gin n’est pas fonction du nombre d’aromates utilisés. Le plus souvent, de six à dix épices et aromates sont sélectionnés pour une recette. Au delà des proportions, le savoir-faire du distillateur repose sur une connaissance précise des conditions d’extraction des huiles essentielles de chacune des plantes, aromates et épices sélectionnés, à chacun son point optimum d’extraction et sa technique. Ainsi certains producteurs n’hésitent pas à recourir aux trois techniques d’extraction que sont : l’infusion, la macération et la distillation pour composer leur recette.